Image du diaporama : Territoire 01
Vous êtes actuellement dans l'arboresence suivante :

En 1610, François de Sales et Jeanne de Chantal créent une congrégation religieuse transformée en 1618 en ordre de religieuses cloîtrées. Le premier monastère de la Visitation est fondée à Annecy en 1612 sur l'emplacement de l'actuelle église Saint-François et des corps de bâtiments qui la jouxtent. La présence de l'ordre de la Visitation est ensuite ponctuée par la construction de nouveaux monastères qui accompagnent le développement de l'ordre ou les bouleversements historiques.

Les caractéristiques de l’Ordre de la Visitation vont expliquer l’architecture des bâtiments monastiques. Habituellement, dans les ordres religieux, il y a une abbaye mère. Au contraire, dans l’ordre de la Visitation, chaque monastère étant autonome et placé sous la responsabilité de l’évêque local, les fondateurs ont voulu malgré tout créer une unité de l’ordre à travers un programme architectural idéal : le plan type et son devis. L'ordre de la Visitation étant par ailleurs un ordre nouveau au 17e siècle et sans passé architectural, les fondateurs François de Sales et Jeanne de Chantal s'appuient sur des réalisations récentes de l’architecture religieuse.

Enfin, la clôture stricte des religieuses a des conséquences architecturales importantes. Malgré la clôture et le vœu d’isolement et de silence fait par les religieuses, les monastères s’implantent au cœur des villes et du monde.

François de Sales et Jeanne de Chantal travaillent ensemble à l’architecture des monastères suivant les principes du Concile de Trente et s'entourent de maîtres d’œuvre. Dès 1621, le plan type et son devis sont ébauchés. Ils sont améliorés et mis au point après 1622 par Jeanne de Chantal. Le but est de promouvoir l’unité architecturale de l’ordre malgré son organisation décentralisée. Jeanne de Chantal suit de près la régularité et la conformité des nouveaux chantiers et voyage de monastère en monastère. Deux planches hors-texte, publiées dans les deux premières éditions (1628 et 1637) du Coutumier et Directoire pour les sœurs de la Visitation Sainte-Marie, montrent le plan type et le devis du rez-de-chaussée et du premier étage correspondant au monastère idéal et original voulu par l’Ordre.

Le plan type est non seulement fonctionnel (il organise le monastère conformément aux règles de la vie de l’Ordre) mais aussi respectueux des valeurs spirituelles de l’Ordre. C’est donc aussi un modèle esthétique de renoncement au luxe et aux ornements que les religieuses sont tenues d’observer aussi fidèlement que possible.