Image du diaporama : Palais de l'île Annecy
Vous êtes actuellement dans l'arboresence suivante :
chantier de restauration

Annecy, Palais de l'Ile avant 1900

© Frédéric Peccoud
Conditions d'utilisation : Pour toute exploitation, contacter les Musées de l'agglomération d'Annecy.

"Le Palais de l'Isle n'offre à l'oeil ni l'élégance des belles lignes architecturales, ni la somptuosité du décor. Il y a plus et mieux : autour de ses murailles et de sa tourelle pointue, la musique des eaux vives, la caresse verdoyante des feuillés, le mystère des voûtes sonores, la couleur et l'amusant dessin des façades du quai forment un harmonieux et suggestif accord." André Theuriet, in Le Journal du 15 juillet et Les Alpes du 19 juillet 1896

UN TÉMOIN DU MOYEN AGE

Né et développé autour d’une maison forte quadrangulaire qui est encore repérable au centre des bâtiments, le bâtiment appelé aujourd’hui Palais de l’Ile ou vieilles prisons, est un bâtiment lié au pouvoir féodal du Moyen Age. Au 14e siècle, ses fonctions de prison et d’atelier monétaire sont attestées. À la fin du 16e siècle, le bâtiment agrandi par une tour escalier et un nouveau palier de circulation, est transformé pour accueillir des chambres de justice. Il prend la dénomination de Palais de l’Île.

 DE LA PRISON AU MONUMENT HISTORIQUE

 Au 18e siècle, le bâtiment abrite des fonctions administratives tout en conservant sa fonction principale de prison qui cesse en 1864. Le Palais de l’Île accueille un asile de vieillards de 1865 à 1880. La démolition du Palais est alors envisagée par le conseil municipal d’Annecy, puis abandonnée. Les voix d’André Theuriet, romancier et de Charles Suisse, inspecteur des Monuments historiques, se sont élevées contre le projet de démolition. Le 16 février 1900, le Palais de l’Île est sauvé de la destruction. Il est classé monument historique par l’État français. UN SIÈCLE DE TRAVAUX À la suite de son classement comme monument historique, la première restauration du Palais de l’Île a lieu entre 1900 et 1905. C’est l’architecte Charles Suisse qui crée alors l’image pittoresque du Palais de l’Ile. À partir de 1939, il est au cœur du site classé des canaux du Thiou et du Vassé. L’édifice fait l’objet d’attentions régulières tout au long du 20e siècle. Des travaux de maçonnerie et de couverture sont programmés en 1930. En 1983, la tour escalier et les façades côté place sont l’objet d’un chantier : les chaînage d’angle de la tour et sa couverture sont reprises ; les façades du côté de la place sont nettoyées. En 2008, pour sécuriser la circulation des visiteurs, l’escalier en vis de la tour escalier est restauré. Les marches en pierre de molasse sont régularisées après des reprises au mortier.

LE PALAIS DE L’ÎLE AUJOURD’HUI

Depuis 2004, le Palais de l’Île accueille des expositions qui permettent de comprendre l’architecture et le patrimoine de la région d’Annecy. Sa mise en valeur se poursuit grâce à ses visites et ses expositions. Cependant, pour des raisons de conservation du patrimoine, plus d’un siècle après la première restauration, un chantier touchant l’ensemble des bâtiments était nécessaire pour les transmettre aux générations futures.

A voir aussi